l'Aérotrain, par le Docteur Danche

Il ne faut pas se voiler la face, plusieurs générations se cotoient dans la lecture de nuancierds. Alors, de grâce, que les anciens se gardent d'arborer un sourire moqueur au moment pour moi de décrire le projet de l'Aérotrain. Car c'est pour l'élévation des jeunes esprits que je produis ce "FAQ".


Qu'est ce que l'Aérotrain?

Un fantastique projet de train ultra-rapide des Ets Bertin dans les années 60-70, bien avant le TGV.

Comment marche l'Aérotrain?

Le zinzin, guidé par un rail en béton en forme de T inversé, coulisse à toute vitesse sur coussin d'air sur son support.

L'Aérotrain a-t-il fait rêver tous les petits garçons à la fin des années 60?

Une photo d'un des prototypes, avec son énorme hélice sur le toit, répondra à la question. Il a existé plusieurs versions d'aérotrain, toutes plus futuristes les unes que les autres.

..et si besoin était:

 

Quels sont les avantages de l'Aérotrain par rapport à un train classique?

En environnement rural, pour de nouvelles lignes à percer, le principal avantage est que la ligne est construite en hauteur. Les tracteurs peuvent donc passer en-dessous, tandis qu'un rail de train classique provoque, au contraire, une césure infranchissable sur la parcelle...

Pour illustrer ce concept, voici une photo de l' "aérotrain 180", où un réacteur de caravelle remplace l'hélice initiale. Plus de 400km/h.

 

L'Aérotrain a-il existé en vrai?

Bien entendu. Il y a eu deux rails expérimentaux, l'un est un tronçon d'à peu pres 7km près de Paris, entre Gometz-le-châtel et Limours, et l'autre est un viaduc de 14km de long au nord d'Orléans, entre Saran et Ruan.

Le premier rail était considéré comme une voie d'essai au 1/2 (voie comme aérotrain) et servit a expérimenter le coussin d'air et le montrer aux politiques.

Le second rail, à taille réelle, permit de tester l'aérotrain en version "commerciale" et surtout de tester les capacités du coussin d'air a très haute vitesse. C'est là que fut battu le record de vitesse sur rail a plus de 400 km/h.

 

Existe-t-il aujourd'hui des vestiges de ces voies?

Naturellement.

En ce qui concerne la première voie près de Paris, on peut toujours aller chercher à Gometz la ville des traces des anciennes voies dans les ronces.

Pour voir le rail, sur une des sorties du rond-point de la sculpture de Sauterre (ci-dessous), prendre la route de Roussigny, et rentrer dans la futaie.

(48.666967,2.117786 a coller dans google maps, et repérer la voie végétale qui mène en droite ligne vers Limours).

Les vestiges du second rail près d'Orléans sont nettement plus conséquents. Allez donc voir ce viaduc géant, c'est à Chevilly le long de la N20.

 

Docteur Danche, Docteur Danche? Mais quel est ce drôle de vestige à Chevilly??

Ah ben c'est une des deux plate-formes de retournement.

Eh oui, vous ne vous étiez pas demandé comment le cigare géant sur rail faisait demi-tour?

Et en-dessous de la plate-forme, c'était le parking!

L'aérotrain a-t-il survécu?

Le plus mythique Aérotrain (celui avec la turbine de caravelle), après avoir été laissé à l'abandon pendant des années dans un hangar, a fini par brûler dans un incendie criminel.

Par contre, l'un des premiers prototypes, avec juste deux places dans le cockpit, a lui survécu et a été présenté au public lors de Rétromobile 2008.

Mais surtout, l'un des exemplaires de Gometz (à l'échelle 1/2) est encore de ce monde, il est aux mains d'une association qui rêve de le faire remarcher.

En voici des photos récentes qui nous montrent que ses poignées de portes... sont celles d'une 2cv!!


Docteur Danche, merci d'étayer votre propos: pourquoi présenter l'Aérotrain sur nuancierds.fr?

Eh bien d'abord parce que c'est un projet magnifique, ambitieux, et qui ne peut que vous faire rêver en méditant le passé.

Ensuite parce que ses liens avec la DS sont évidents: le lien avec le sol est repensé, l'engin est entièrement à l'avant-garde, et est le symbole du génie français.

Enfin parce que les photos d'époque de l'Aérotrain Bertin mettent forcément en scène des DS, du fait de la concordance des périodes.

 

Ouais...Docteur, des poignées de 2Cv et ces vagues photos, ça me semble quand même un peu léger comme lien entre l'aérotrain et votre site.

Bon. Les Ets Bertin c'est aussi le fameux compresseur...

Et puis aussi et surtout... l'Aérotrain prototype avait dans son cockpit...des sièges de DS en Rhovyline Rouge. Et toc. Cete fois-ci, le point commun est trouvé, pas vrai?

Et puis enfin, pour les amateurs de technique, une autre similitude fascinante: l'Aérotrain avait des sphères type DS! Si! Sur le modèle où ce sont deux gros pneus qui serrent le rail en béton.

Et l'Aérotrain a donc aussi un conjoncteur alu, que l'on distingue au centre de cette photo.


Et même, sur Wikipedia, on dit que l'Aérotrain avait un "dispositif de réduction du bruit avec une trompe en « queue de carpe »". Un nouveau point commun, donc!

Autant dire, qu'au final , la DS, c'est en fait un Aérotrain sans rail!

Pour finir de rendre indiscutable le lien entre DS et Aérotrain, mon ami micHel, qui m'inquiète parfois un peu, me signale aussi une anagramme de sa composition, un peu tirée par les cheveux comme le veut le genre, et qui nous parle des concessions que dut faire Bertoni pour passer de l'art au design industriel.

"Pour la DS Citroën, Bertoni renia l’art, de peu."

-->
"L’aérotrain Bertin roula.
PS : Rude déception"

ok.
...and now for something completely different:

Pourquoi le projet d'Aérotrain a t-il été abandonné?

La technologie de l'Aérotrain était mûre, et a d'ailleurs été employée en Allemagne, aux USA, au Japon, etc.

En France l'Aérotrain était soutenu par les pouvoirs publics à la fin des années 60. La SNCF, allié aux métallurgistes, a su réagir à cette menace pour elle, en accélérant les recherches et en faisant le lobbying qu'il fallait pour que VGE décide en 1974 que ce serait le TGV, et non l'Aérotrain, qui serait la solution ferroviaire de demain. Enfin d'hier. Enfin vous voyez.

La décision de VGE démontre une vraie rupture politique, sur laquelle la lumière n'a pas été complètement faite. En effet, Giscard, 4 mois avant son élection à la Présidence, avait signé en tant que ministre des finances un contrat pour construire une ligne Aérotrain entre Cergy et La Défense. Et, 4 semaines après son élection à la Présidence, ce contrat fut annulé, purement et simplement. A croire que ce projet était surtout celui de Pompidou et que c'est sa mort en Avril 74 qui scella le destin de l'Aérotrain.

 

En mot de la fin, quelques liens utiles pour qui veut approfondir:

aerotrain.fr: le site de référence, avec une foule de superbes photos d'époque haute définition, ici je vous mets un lien vers une des pages, mais vous pouvez ensuite circuler.
http://www.aerotrain.fr/viewlistephotos.php5?page=69&lang=fr

Et puis deux autres liens intéressants:

http://aernav.free.fr/Aerotrain/M_Aerotrain.html

http://aernav.free.fr/Galerie/M_Photos.html

 

Enfin il y a plusieurs videos fascinantes sur internet:

l'une, lyrique, est un montage fait par un internaute.
On peut discuter certains choix musicaux, mais bon ça m'a plu.

http://www.youtube.com/watch?v=5VvsxaaFNAs

l'autre, c'est l'officielle, celle des Ets Bertin en 1976. C'est vrai qu'on s'ennuie un peu à certains moments, mais c'était ça les spots dans les années 70. Et puis à 2mn18, vous verrez la sphère de DS!

http://www.dailymotion.com/video/x6g8eq_l-aerotrain-bertin-cie-1976_tech

Plus nihiliste: sur fond sonore de vent dans le micro, on assiste à la destruction de 120 mètres de voie à Chevilly pour un chantier d'autoroute. La pince géante, type Jurassic Park, est particulièrment traumatisante, vraiment une vidéo à ne pas regarder un jour d'idées noires. Mais rassurez-vous, 14km de voies sont encore debout...

http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=K5zuDzS4Dkc

...et sinon une idée cadeau: vous pouvez vous acheter le film à la découverte des vestiges de l'Aérotrain:
http://www.candela-productions.fr/Film.php?idFilm=21



Droit de réponse de la SNCF sur l'article sur l'aérotrain

Le ligue des cheminots en retraite m'envoie ces éléments de rectification de mon article, et ce dès le lendemain de la mise à jour. Je me dois de le publier intégralement.

"Un fantastique projet de train ultra-rapide des Ets Bertin dans les années 60-70, bien avant le TGV."

Non. En fait le projet TGV a été créé en même temps, avec la première automotrice expérimentale dès octobre 66, le TGS. Et la première rame orange, avec un moteur thermique dès 72.


"En environnement rural, pour de nouvelles lignes à percer, le principal avantage est que la ligne est construite en hauteur. Les tracteurs peuvent donc passer en-dessous, tandis qu'un rail de train classique provoque, au contraire, une césure infranchissable sur la parcelle..."

Allons donc. Dans le concept TGV, il y a des centaines de passages au dessus et au dessous pour les tracteurs. Sans parler des dégâts visuels sur le paysage avec cette muraille en béton, alors qu'il est arrivé à chacun de longer une ligne de chemin de fer (TGV ou pas) sans s'en apercevoir.


"En France l'Aérotrain était soutenu par les pouvoirs publics à la fin des années 60. La SNCF, allié aux métallurgistes, a su réagir à cette menace pour elle, en accélérant les recherches et en faisant le lobbying qu'il fallait pour que VGE décide en 1974 que ce serait le TGV, et non l'Aérotrain, qui serait la solution ferroviaire de demain. Enfin d'hier. Enfin vous voyez."

Hélas, cette version maintes fois publiée est entièrement fausse. Le concept "aérotrain" est obsolète, il ne peut pas aller partout, sans une infrastructure dédiée, contrairement au TGV qui va jusqu'au fin-fond de la France avec l'infrastructure existante. La crise de 73 est passée par là, l'aérotrain est un gouffre à énergie fossile, tout comme le TGV qui vit sa dernière année avec une turbine, il sera dorénavant électrique. Il n'y a jamais eu de lobbying de la part de la SNCF, elle savait que l'aérotrain thermique allait "droit dans le mur". Tu parle de pointes à 400 km/h pour l'aérotrain, ça c'est pour épater la galerie, en réalité il "volait à 200km/h" avec de nombreux pépins, vitesse pratiquée tous les jours par le "capitole" depuis 1967.


"La technologie de l'Aérotrain était mûre, et a d'ailleurs été employée en Allemagne, aux USA, au Japon, etc."

Hélas, aujourd'hui il ne reste que l’Allemagne et le Japon qui développe encore le concept avec le "Maglev" et le "transrapid", mais ils sont à sustentation magnétique et utilisent l’énergie électrique, beaucoup d’énergie électrique! Et c'est là le problème; l’Allemagne a arrêté ses essais suite au crash de son transrapid avec de nombreux morts. Le Japon persiste, mais tout est dans le rendement, et le ratio coût de l’énergie/prix du billet raisonnable est loin d'être atteint!

Pour le "transport de masse" on est loin du compte! 1000 personnes avec 2 TGV duplex en unité multiple contre une centaine, voir 200 au maximum pour un aérotrain qui consomme 20 fois plus d'énergie.....chacun jugera.