La DS en Yougoslavie (Slovenie), par le Docteur Danche

J'ai vu un message qui a été posté en Octobre 2006 sur un forum (lien), et je le reprends ici à mon compte, purement et simplement, parce que les forums ont par essence une durée de vie limitée: un jour ce message aura disparu, or il mérite d'être stocké. Je n'ai hélas pas pu joindre son auteur pour en savoir plus.

Voici ce que ça dit.

"Il y a eu 1000, oui 1000, pas une de plus ni une de moins, DS montées dans les usines Tomos en Yougoslavie (aujourd'hui c'est la Slovènie à cet endroit). Ces voitures étaient réservées aux dignitaires du parti et à certaines professions dites respectables. Cimos est la contraction de Citroën et de Tomos qui est plus connu pour ses moteurs de petits bateaux et pour ses vélomoteurs."

Voilà. C'était tout.

Une recherche internet m'a offert quelques documents publicitaires d'époque, et m'a appris que la société Cimos avait démarré en 1972 (sous la forme d'un partenariat Tos/ Citroën), et que l'usine avait produit dans les années 70 plein d'autres modèles Citroën: GS, Dyane, etc.

Il y a un video montage d'autres documents sur Youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=hjnu90mIi2o

Si vous en savez plus sur le sujet, ou si vous disposez de photos complémentaires, je vous invite à m'écrire: @contact

 

Timos, fabriquait des 2cv depuis 1960, et importait probablement de France aussi quelques DS/ID. Ici deux photos de 1962 du garage Tomos de Belgrade qui importait les 2cv.

 

 

Les photos postées sur le forum en accompagnement du message sont reprises ci dessous. Ces photos montrent, d'après le post, uniquement des DS Cimos.

Mais sur le premier de ces clichés, on voit un modèle ancien, premier nez. Je ne sais pas interpréter cette photo.

modèle importé? Ou photo prise dans une autre usine que Timos/Cimos?

 
Ici la foire de Belgrade, Serbie. Sur l'autocollant sur la DS se trouve  l'inscription "поклон лепотици 69, свет" ce qui veut dire "prix de beauté 69, svet" , Svet étant une revue de l'époque genre Paris Match.  
Les amateurs compareront les immatriculations pour se convaincre que les voitures ci-dessus sont bien celles qu'on retrouve "en action" ci-dessous  
Les GS furent ensuite aussi assemblées par Cimos, en plus grand nombre que les DS. Je suppose sans preuve que l'ambulance ID avait été importée toute faite. J'ai trouvé pas mal de photos de ces GS Cimos. En voici une qui peut nous donner un indice pour alimenter notre imaginaire sur comment ça se passait pour les DS: arrivée et stockage des caisses, avant assemblage...
Quelques rares exemplaires des DS de Cimos ont survécu. Voici un modèle de 1971 importé de Croatie en Hollande. J'en ai quelques photos vraiment pas terribles... On devine sur la plaque Tomos le numéro de moteur, et le numéro de série 3 943 247, ce qui correspond à une DSpécial "Standard", modèle 1971 (n° série 3 932 001 à 3 955 833).
Hélas je vois sur le modèle des portes à poignées palettes; est-ce une restauration peu scrupuleuse, ou la voiture a-t-elle vraiment été assemblée avec des pièces reçues un peu plus tard, modèle 72? Hélas on n'en saura pas plus...

Ici le numéro de coque.

Nul doute qu'un jour le bon Professeur Petriman ira voir chez Citroën dans la main courante correspondante si une annotation particulière figure sur la ligne où l'on trouve les numéros de cette auto...

Et voici une autre survivante, celle-ci est encore en Slovénie (à Ljubljana), c'est une ID 1969, et cette fois on distingue mieux les numéros de la plaque de série 3 806 122.  
Et une dernière photo sur la Yougoslavie, très surprenante.
Se faire arrêter à la douane Yougoslave par un break DS. J'aurais adoré que ça m'arrive...