l'ID19 normale, par le Docteur Danche

L"ID normale" est rarissime: sur 393 modèles construits entre Octobre 57 et Juillet 60, on recense aujourd'hui uniquement 4 exemplaires survivants.

Il y a sur ce modèle un excellent reportage dans le Citroën Revue numéro 10 de Juillet/Août 1995, dont voici un scan des pages:
- page 1
- page 2
- page 3
- page 4

Il y a aussi ce splendide article de 1995, de Chris pour le magazine "la Bombe", et présentant également la fameuse ID normale survivante aux Pays Bas, prise en photo ci-dessous à côté de son ID 1959. Attention, l'article est en hollandais!

Enfin, une autre survivante a été présentée sur cette page chez Citrothello.

l'ID normale, surnommée aussi la "Spartiate", est un modèle infiniment dépouillé qui n'était pas réellement destiné à être vendu, mais qui proposait une "entrée de gamme" à un niveau de prix plus attractif que les ID en finition "Luxe" ou "Confort".

Les caractéristiques techniques en sont rappelées sur la fiche ci-contre, destinée à l'époque au réseau Peugeot. Il parait, mais le point n'est pas mentionné sur le document, que le réservoir est également spécifique, 50 litres et non 60 litres.

 

Le manuel d'entretien de la normale était commun avec celui de l'ID Luxe. Citroën n'avait pas poussé le vice jusqu'à lui faire un manuel spécial..

 

 

 

 

Au niveau des brochures commerciales, il y a celle de l'ID normale toute seule, vue plus haut. Et puis il y a cette curieuse paire ID normale/ ID luxe..  

On le sait, ce modèle "ID normale" est un véritable graal pour les Citroënistes les plus ascètes qui se reconnaissent, entre deux flagellations aux orties fraiches, dans l'austérité de ses finitions.

Et, croyez-le ou non, je vais avoir l'insigne plaisir de vous présenter ci-dessous un exemplaire survivant d'ID normale, millésime 58, débusqué en région lyonnaise par mon ami Captain Molaire.

Il a subi des modifications significatives par rapport à sa sortie d'usine (pompe HP, chauffage type DS, alternateur, divers coupe-circuits), et la voiture a pas mal souffert au niveau garniture de longeron et tissus des sièges. Cependant, les caractéristiques principales sont là.

NB: merci de jeûner un mois avant de lire la suite, sinon vos ne rentrerez pas dans l'esprit de l'ID normale.


Voici la bête. Elle est noire, normal (jeu de mots) puisque c'était de toute façon la seule teinte proposée sur ID normale.

A ce stade, rien ne la distingue d'une ID Luxe ou Confort de même millésime (elles ont toutes le cerclage de phares peint couleur caisse, jusque Juillet 58).

Mais il y a une particularité non visible: le capot (sans lave-glace, comme sur ID Luxe), est bien plus lourd, car en tôle et non en alu.

Sur cette photo, ne restez pas magnétisés par le regard lubrique du désirable Captain Molaire.

Ce qu'il faut regarder, c'est le pied milieu, noir et lisse.
C'est une spécificité de la Normale, une Luxe ou Confort de 58 aurait un pied milieu de teinte Champagne.

L'emplacement pour le feu de position est obstrué par une pastille noire.

A noter aussi un rétrécissement en bas du pied milieu, que j'ai observé aussi sur les DS anciennes en finition administration.

Le numéro de coque est 1-A 0137, ce qui suggère que ce serait la 137ème contruite.

Par ailleurs le type (sur la plaque donnant le numéro de série) ainsi que le type du moteur portent tous deux la mention "ID-19". Sur les ID19 Luxe et confort, la mention est "ID-19P".

 

La pièce de jonction de la trompette arrière est peinte en noir, ainsi que tout le tour de pavillon.

Le panneau de custode n'est pas celui d'origine, il devrait être lisse, de couleur claire (champagne).

 
Encore du noir pour la pièce en métal à l'avant. Sur la vue de l'arrière, on relève l'absence de chevrons sur la malle. il n'y a aucune trace de trous de fixation. L'économie allait donc jusque là!!

Je vous avais prévenus, l'intérieur a souffert.

A noter la présence d'une manivelle à l'arrière. Dans le projet initial de l'ID normale, les vitres étaient fixes, comme sur une 2cv. Cela aussi a heureusement été abandonné pour la mise en production.

Les spécificités de l'intérieur de l'ID Normale: banquette à l'avant, pas d'accoudoir à l'arrière (NB: la finition Luxe elle non plus n'a pas d'accoudoir), tissu spécifique pied de poule bleu, garniture de longeron spécifique, et sur l'extérieur du longeron, on a juste la tôle, peinte en noir (il n'y a pas de garniture gaufrée argentée).
Tapis de sol caoutchouc (identique à celui d'une ID Luxe) Le tapis arrière est dans un matériau encore plus pauvre. On voit ici également que le pied milieu est noir à l'intérieur aussi, encore une spécificité.
Panneaux de portes entièrement lisses... Quel dénuement...Les poignées intérieures sont en aluminium, peint en gris.
La garniture de plage arrière est dans un skaï lisse spécial. Je pense que caoutchouc de ciel de toit et custodes arrière ne comportent pas de spécificité par rapport aux ID Luxe et Confort de même millésime.

En principe, il y a une plaque Citroën dans le pare-chocs, mais elle est ici absente.

Dans le projet initial de l'ID normale, la roue de secours devait être rangée dans le coffre et non sous le capot. Ce choix n'a pas été retenu pour la série (enfin...si on peut parler de série à propos d'une production de 393 exemplaires).

Ceci dit, sur cette voiture (sans doute modifiée), il n’y a pas de sangle pour maintenir la roue sous le capot, ni point d’accrochage pour la sangle  comme sur une  DS ID classique.

Mais pour autant, on ne constate rien de particulier dans le coffre...

Au passage, la voiture est quand même ultra saine malgré son aspect misérable sur certains points.

Dans les angles, ces plaques de renfort en métal comportent ultérieurement un gros trou, à partir d'un millésime que je ne sais pas déterminer.

Ici c'est bien le premier modèle de ces tôles, mais je le mentionne pour mémoire, ce n'est pas spécifique à l'ID normale.

Le tableau de bord, au niveau des boutons, est tout noir, lisse. Le volant est le volant classique de l'ID. Sur les prototypes, on voit un volant peint en noir, mais ça n'a manifestement pas été retenu pour la série.

En principe il y a un seul pare-soleil sur ID normale. Celui côté passager a du être rajouté (il y avait les trous de fixation, comment résister!). Le rétro n'est pas celui d'origine.

Les boutons ne comportent de libellés sur leur utilité: bonne chance!

Dans le projet initial de l'ID normale, avec réduction maximum des coûts, elle n'avait même pas de chauffage. Cette idée saugrenue a aussi été abandonnée pour la production.

La tirette de boite à gants est noire elle aussi. On ne l'observe pas sur les autres ID normale survivante, je ne sais pas quoi en penser.

Absence, à gauche du tourner-pousser lumineux de clignotant, du bouton de correcteur d'avance.

Il y a aussi un trou sur la platine, le bouton d'essuie-glace est manquant. A noter le bouton rouge de démarrage, classique. Sur le prototype ID normale, il y avait une tirette de démarrage mais cela non plus ne fut pas retenu pour la série.

Le compteur de vitesses est de type Luxe, avec des chevrons en lieu et place de la montre qui équipe les modèles confort.
Qui dit ID normale dit réduction drastique des coûts. Le propriétaire de l'auto semble lui même s'étonner que l'on ait maintenu un éclairage... Par contre au niveau des joints, l'approche de l'ID normale est jusqu'au boutiste. Pas de joint aux portes arrière, ni aux ailes.

Lors de sa présentation à Captain Molaire, la voiture n’avait pas tourné depuis deux ans. Redémarrée, elle tournait sur trois cylindres non pas a cause de l’allumage mais seulement a cause d’une tige de culbuteur déboitée , et sortie de son logement.

Après remise en place, le moteur ronronnait comme une horloge, avec son bruit de Traction, le tout dans une épouvantable odeur de vieille essence.

On le voit, ce sont ces dernières photos qui illustrent la vraie caractéristique principale de l'ID normale, au delà des petits détails que nous avons parcourus: elle a un moteur de Traction 11D!

Nb: le module de chauffage type DS, au premier plan, n'est pas d'origine.

Pour mémoire, un compartiment moteur d'ID19 confort du même millésime. On voit que les modifications sont significatives.

Et ça nous rappelle au passage que sur la Normale, on n'a pas besoin de trop s'emmerder pour retirer la dernière bougie, celle qui est sous le parebrise sur une DS/ID classique.

D'autres vues de ce qui est la principale caractéristique de l'ID normale...Alternateur et pompe HP ne sont pas d'origine.  
Un immense merci à Captain Molaire pour ce nouveau reportage stupéfiant.
Que va t il nous sortir la prochaine fois? Une ambulance de 5000 km d'origine? Un cabriolet toujours en première main? Suspense...