La Citroën DS Pallas pour les nuls, par le Docteur Danche

La DS Pallas est la version la plus luxueuse de toutes les DS. Elle se différencie de la DS Confort par le fait qu'elle pèse plus lourd (1360Kg contre 1340), 20Kg étant le poids total d'un luxe (..) d'infimes détails, qui vont ici être recensés, et qui sont en partie décrits dans ce document d'époque de la sortie de la Pallas.

  Commentaire
Sur les années 73-75, ce qui caractérise la Pallas, c'est, déjà, que c'est écrit dessus, sur le panneau de custode.

Sur les millésimes 65-72, c'est un libellé "DS", vertical, qui identifie la Pallas des autres ID/DS.

Vous l'avouerez, c'était moins explicite.


On notera que dans ce logo, la barre supérieure horizontale du S de "DS" est plus longue que la barre inférieure.

A l'inverse donc du logo de malle arrière, où c'est la barre inférieure du S qui est la plus longue. Et pourtant, les "D", eux, se ressemblent.
Allez comprendre.

Les "baguettes Pallas" sont également célèbres. Pour avoir une vraie Pallas, il faut avoir les trois: en haut des ailes et des portières, en bas, et le truc mastoc en caoutchouc, localisé à 80% de la portière vers le bas.
Les catadioptres arrière des Pallas sont spécifiques et se prolongent sur toute la caisse par la baguette mastoc.
Voir aussi le dossier sur les catadioptres.

Au niveau de l'intérieur, notons tout d'abord l'habillage chromé du levier de commande de hauteur de caisse, l'extrémité plastique de ce levier qui est de couleur noire (et non blanche) et la plaque d'inox fixée sur des moquettes somptueuses.

Noter aussi que le pourtour de la pédale du frein de parking est chromé, et que le guide d'air qui passe derrière possède aussi une garniture.

 

 


Ladite garniture est en cuir si les sièges sont en cuir naturel (jusqu'en 68 compris)...

.... ou en tissu si les sièges sont:

* en tissu ou cuir noir
ou

* en cuir naturel ou tabac (à partir de 69)

(la date de 69 est une info sous réserve qui exprime mes propres observations: des experts de renom tels le prof. Petriman affirment qu'en réalité la gaine doit être en cuir brun si les sièges sont cuir brun, et ce jusqu'à la fin de production)

 

 

Cette gaine a d'abord une fermeture éclair permettant de la retirer et de la remettre, puis (peut-être à partir de 73?), elle devient cousue, ce qui rend son démontage/remontage hyper pénible.

ici la garniture tissu gris sur cuir noir

Observons les plafonniers, rectangulaires et éclairant plus fort que les petits plafonniers de la Confort.
Signalons également le truc qui sert à rien et fait penser au métro (c'est la "dragonne", comme disent avec prétention ceux qui ont une Pallas).

Les deux dragonnes sont en cuir marron en cas d'intérieur cuir marron (photo ci-contre).

Pour les autres types d'intérieur, elles sont en plastique noir, lisses sur les côtés, et avec une striure centrale (mais je n'exclus pas qu'il y ait plusieurs modèles)

 

 

Signalons la présence d'une baguette inox qu'on voyait déjà en-dessous du plafonnier à la photo précédente. En fait, elle fait la bordure du ciel de toit sur toute la longueur de la voiture.
Sur cette photo, on la voir arriver près du pare soleil.

A noter aussi la couleur du ciel de toit (le gris des ciel de toits des Confort n'est pas le même).

Toujours sur cette photo, on voit la marque des boudins de ciel de toit Pallas, peut-être mieux visibles sur la photo du plafonnier (qui est fixé sur le boudin).

Subtil: la Pallas (après 70) a aussi deux baguettes sur son tableau de bord. L'une, petite, au-dessus des commandes d'aération.
L'autre, sur toute la longueur du tableau de bord, au-dessus des boutons.
C'est cette baguette qui est vraiment LE bon test pour reconnaitre une vraie Pallas, car si l'on veut déguiser une Confort, pour monter cette petite baguette, il faut démonter tout le tableau de bord!

Dans le cas d'un intérieur cuir (le cuir, en soi, est une spécificité Pallas), les panneaux de portes sont entièrement en cuir, et la partie supérieure n'a pas de surpiqûres.

Dans le cas d'un intérieur Pallas tissu, le haut du panneau de porte est spécifique, en skai blanc avec des surpiqûres.

Noter aussi ici la dragonne de couleur noire et la jolie fille qui téléphone (c'est ma femme).

 

Le tissu des Pallas sont de quatre types successifs:

1er type
1965-1968: le tissu est uni, et sans rien de spécifique*, finalement, par rapport aux modèles confort.

Noter toutefois le détail spécifique Pallas: les rayures en creux sur la partie blanche des dossiers des sièges avant.





*Si on veut être précis, on signalera que les dossiers des sièges sont plus hauts de quelques centimètres

2ème type

A partir du millésime 69, les sièges Pallas deviennent spécifiques visuellement et tactilement: ils comportent désormais des cotelettes sur le dossier et l'assise.

Les sièges des Confort sont, eux, lisses, comme auparavant, mais avec des petits motifs en creux (apparus eux aussi en 69).

(à droite: Pallas millésime 69, à gauche: Confort)




Par ailleurs, toujours pour l'AM 69, les rayures en creux signalées précédemment disparaissent, et la partie blanche du dossier des sièges devient donc lisse.

3ème type

Pour les millésimes 70 à 73, les cotelettes sont ornementées de rayures foncées, parallèles aux cotelettes




Outre ce changement esthétique, la nature du tissu change également en 70: il devient... plus fragile que précédemment!

4ème type

Pour les millésimes 74 et 75, le tissu reste cotelé, mais comporte, au lieu de rayures, des sortes de petits carrés en relief.

(Noter au passage le changement de couleur: il s'agit du tissu "caramel", en remplacement, en 74, du "vieil or")

   
Vous aurez probablement relevé la présence d'un accoudoir amovible placé entre les deux sièges sur certaines des photos qui ont précédé.

Bien vu: il s'agit d'un accessoire Pallas, en option jusqu'à l'AM 71, et standard à partir de l'AM 72.

Il est ici illustré sur un intérieur tissu gris rayé (type 3, AM 70-73, comme expliqué précédemment).
Notez toutefois que l'accoudoir, lui, n'est pas rayé ni cotelé.

Il est bien sûr en cuir si l'intérieur est en cuir.
gros plan sur la poignée de porte Pallas, qui a des "plaques de propreté" spécifiques.

Sur un modèle 66-68, le cendrier est spécifique (il est en inox)

 

Sur les modèles 66 à 68, le bouton de chauffage est spécifique.

 


le support du siège conducteur possède un cache en inox au niveau du règlage en hauteur.
(option à partir de 67; standard à partir de 72).
Les pare-soleils sont plus épais
  Il n'y a pas de cabochons d'éclairage intérieur dans les deux coins arrière. Au fond, son éclairage total (avec un seul plafonnier plus gros) n'est pas tellement meilleur que le modèle standard..

Les essuie-glace ont des bras en inox et non peints en noir.

Mais dans le musée de Henri Fradet a Castellane en trouve deux modèles Pallas de 1973 avec des bras noirs. C'est pourquoi je pense que ce n'est plus une vraie caractéristique "Pallas" après 1972.

la pédale d'accélérateur est "sport" (chromée avec l'intérieur peint en noir)

 

Vous noterez au passage sur cette photo (comme sur d'autres sur cette page) l'omniprésence de moquettes épaisses, spécifiques Pallas.

Leur couleur est:

- celle du tissu si l'intérieur est en tissu

- beige si l'intérieur est en cuir brun (naturel ou fauve)

- grises si l'intérieur en cuir noir

Il y a des moquette spécifiques pour accompagner l'accastillage des options "climatisation" et "chauffage grand froid" (suivez les liens pour les voir)

les tirettes pour ouvrir le capot ne sont pas les mêmes (les tirettes de DS confort ou ID ont des anneaux)

...tirettes que l'on voit mieux sur cette photo.


Mais ici, je veux illustrer que le levier de déblocage du frein à main (à pied) des modèles à boite hydraulique est spécifique: il est plus massif, et convexe.

Le capot arrière comporte sur sa malle un "boudin" épais, qui prend l'eau et est une "amlioration" qui se révèle une vraie catastrophe (au même titre que les baguettes Pallas de bas de caisse, véritable réservoir à rouille)

Les enjoliveurs sont spécifiques. Pour l'AM 65, ils forment une sorte de soleil et cache une roue à serrage central.
(NB: sur la photo, la couleur de la jante, argentée, est non conforme)

Pour les AM66 - 75, ils ont un dessin Pallas spécifique et cachent des roues à 5 tocs.

les feux arrière sont chromés, avec 4 modèles successifs (AM65, 66-Fevrier 69, Mars69-Mars70, Avril 70-75): voir le dossier sur les feux arrière.
les éléments de serrurerie dans l'intérieur des portes (montrés par de petites flèches bleues) sont chromés, et ce pour les deux modèles de portes, à poignées saillantes(AM 65-71) puis plates (72-75)
   
  spécificités supplémentaires de la finition cuir

Sur un modèle 65-69 à intérieur cuir, le bas du tableau de bord est entièrement garni de cuir.

Ici année modèle 69. Après 70 les tableaux des finitions cuir sont normaux.

Sur tous millésimes à finition cuir:

le bas du pied milieu est lui aussi garni de cuir


 

 

ici la version cuir noir

la tablette de plage arrière est elle aussi recouverte d'un matériau assorti (brun ou noir). ce matériau est moins épais que le cuir, un genre de simili.

En cas de grille de haut parleur (comme ici), elle est noire pour tous les modèles jusqu'à 68.

A partir du milélsime 69, si l'intérieur est cuir naturel, la grille est assortie, marron.

Je connais plusieurs Pallas avec intérieur cuir dont le livret de bord a une couverture faite dans le même cuir: on le voit ici dans le vide-poche.

 

Je pense que ce petit détail de luxe a été offert sur les millésimes 67 à 69.
  spécificités année modèle 65

A noter que les toutes premières Pallas, lors du millésime 65, avaient maints détails les différenciant des Pallas qui ont suivi. En effet, sur ces seuls modèles 65, 6 éléments ne sont pas habillés Pallas:

* le cendrier est habillé de noir
* le bouton de chauffage est normal
* le levier de commande de hauteur n'est pas habillé Pallas
* les tirettes pour ouvrir le capot sont normales
* la pédale d'accélérateur est normale
* le déblocage du frein à pied est normal

 

 

   
 

Quelques erreurs de Pallassisation

Depuis la sortie de cette finition, les propriétaires de DS non Pallas ont cherché à singer la Pallas. Voici quelques erreurs à éviter.

Erreur très très courante*, car elle a un certain fondement esthétique: mettre un panneau de porte de tissu ocre pour aller avec l'intérieur cuir.

Ici, double erreur, puisque l'arrière des sièges en cuir a été laissé blanc.

Avec les ignobles appuie têtes en prime, mon verdict est: poubelle.

 

*vous pouvez par exemple bien regarder l'auto du DS ID club de France qui illustre le Beige Tholonet

Erreur de débutant: l'individu a laissé les panneaux de porte de sa DSuper et a mis des sièges à cotelettes en tissu vert Pallas.

Ca se voit immédiatement, par exemple aux accoudoirs ou à l'absence des hauts de panneaux de porte en skai blanc.
monstrueux:

le gougnaffier a remplacé son intérieur skai par un intérieur cuir, espérant abuser le badaud par la similitude des couleurs.

Mais les panneaux de portes et le petit plafonnier au dessus de la ceinture de sécurité le trahissent très vite.

Par ailleurs, dans sa précipitation, il a trouvé moyen d'inverser les dossiers arrière: les cendriers doivent être côté portière, et non, comme ici, vers l'intérieur.

Je précise que sur l'intérieur vert juste au dessus, il y a aussi une erreur de ce type: les deux cendriers ont été placés coté droit de leur dossier..

C'est l'ignoble exemple encore au-dessus, avec les appuie têtes, qui est dans le vrai, sur ce point en tout cas...